Revue de littérature

Dans le cadre du projet « Handicap, genre et précarité professionnelle » est publiée une revue de littérature portant sur les notions de précarité professionnelle et l’emploi des femmes handicapées.

Cette revue de littérature est composée d’une synthèse revenant sur les définitions données à la notion de précarité professionnelle. Elle s’intéresse ensuite à la situation des personnes handicapées sur le marché du travail, puis examine de manière approfondie la situation des femmes handicapées sur le marché du travail et en emploi. Enfin, une dernière partie de la synthèse est consacrée aux effets des politiques publiques sur ces trajectoires.

La deuxième partie du document regroupe 22 fiches de lectures réalisées à partir des références jugées les plus utiles en lien avec ces trois thématiques.

Cette revue de littérature a été préparée par Mathéa Boudinet et Anne Revillard, avec la collaboration, pour la réalisation des fiches de lectures, d’Ambre Dulieu et d’Héloïse Gramage, étudiantes du Master recherche de sociologie de Sciences Po et vacataires sur ce projet.

La revue est disponible en format word et pdf sur le site de la FIRAH.

Le pdf : https://www.firah.org/upload/activites-et-publications/revue-de-litterature/handicap-genre-precarite/handicap-genre-et-precarite-professionnelle-rl.pdf

Annonce – recherche participants

L’ENQUÊTE

  • LE SUJET

Les parcours professionnels  (emploi, absence d’emploi) des personnes ayant une déficience visuelle, une maladie chronique invalidante ou un handicap moteur, et les différences de parcours  entre les hommes et les femmes. 

  • LE BUT

Le but de cette enquête est de contribuer à l’avancement des connaissances sur la situation de ces personnes sur le marché de l’emploi, et mieux comprendre les spécificités des parcours des hommes et des femmes.

  • L’ÉQUIPE

L’étude est réalisée par Mathéa Boudinet, doctorante en sociologie à l’Observatoire Sociologique du Changement, affiliée au Laboratoire Interdisciplinaire d’Évaluation des Politiques Publiques.

Le projet, dirigé par Anne Revillard, est lauréat et a été financé dans le cadre de l’appel à projets « Handicap et précarité » lancé par la Fondation internationale de recherche appliquée sur le handicap (FIRAH), la Croix Rouge Française et la Fondation d’entreprise Maaf Initiative et Handicap. Il est aussi soutenu par l’Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées (Agefiph).

L’étude est effectuée en partenariat avec cinq associations oeuvrant dans le champ du handicap : APF France handicap, FDFA, Fibromyalgie France, apiDV et LADAPT. Les associations contribuent au groupe de réflexion du projet, et participent au comité de pilotage.

ENTRETIENS

Pour analyser ce sujet, je réalise des entretiens, d’en moyenne d’une ou deux heures. Les entretiens portent sur l’ensemble du parcours professionnel (situation actuelle, périodes d’emploi et absence d’emploi), dans un format souple et sans jugement.

Les entretiens sont de préférence réalisés en face à face, mais ceux-ci peuvent également avoir lieu au téléphone ou par visioconférence, selon vos possibilités.

Toutes les informations recueillies seront anonymisées. Des retours sur les résultats pourront vous être faits une fois l’étude terminée.

POUR PARTICIPER

  • PROFIL RECHERCHÉ
  • Être un homme
  • Avoir entre 25 et 55 ans 
  • Présenter au moins une des caractéristiques suivantes : 
    • déficience visuelle (partielle ou cécité)
    • maladie chronique invalidante 
    • handicap moteur

Il n’est pas nécessaire de posséder une reconnaissance administrative pour participer à l’enquête.

  • FORMULAIRE DE CONTACT

Pour participer à l’enquête, vous êtes invitée à remplir ce formulaire de contact. L’ensemble des conditions de réalisation de l’entretien y sont indiquées. Une fois le formulaire rempli, vous serez recontacté dans les semaines qui suivent.

Si vous avez des questions ou désirez plus d’informations, vous pouvez me contacter à cette adresse : mathea.boudinet@sciencespo.fr.

Annonce – recherche participantes

[Image d’un mégaphone, suivi du texte « Recherche participantes pour une étude sociologique]

L’ENQUÊTE

  • LE SUJET

Les parcours professionnels  (périodes d’emploi et absence d’emploi) des femmes ayant une déficience visuelle, une maladie chronique invalidante ou un handicap moteur.

  • LE BUT

Le but de cette enquête est de contribuer à l’avancement des connaissances sur la situation de ces femmes sur le marché de l’emploi, et de mieux comprendre leur spécificité.

  • L’ÉQUIPE

L’étude est réalisée par Mathéa Boudinet, doctorante en sociologie à l’Observatoire Sociologique du Changement, affiliée au Laboratoire Interdisciplinaire d’Évaluation des Politiques Publiques.

Le projet, dirigé par Anne Revillard, est lauréat et a été financé dans le cadre de l’appel à projets « Handicap et précarité » lancé par la Fondation internationale de recherche appliquée sur le handicap (FIRAH), la Croix Rouge Française et la Fondation d’entreprise Maaf Initiative et Handicap. Il est aussi soutenu par l’Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées (Agefiph).

L’étude est effectuée en partenariat avec cinq associations oeuvrant dans le champ du handicap : APF France handicap, FDFA, Fibromyalgie France, apiDV et LADAPT. Les associations contribuent au groupe de réflexion du projet, et participent au comité de pilotage.

ENTRETIENS

Pour analyser ce sujet, je réalise des entretiens, d’en moyenne d’une ou deux heures. Les entretiens portent sur l’ensemble du parcours professionnel (situation actuelle, périodes d’emploi et absence d’emploi), dans un format souple et sans jugement.

Les entretiens sont de préférence réalisés en face à face, mais ceux-ci peuvent également avoir lieu au téléphone ou par visioconférence, selon vos possibilités.

Toutes les informations recueillies seront anonymisées. Des retours sur les résultats pourront vous être faits une fois l’étude terminée.

POUR PARTICIPER

  • PROFIL RECHERCHÉ
  • Être une femme
  • Avoir entre 25 et 55 ans 
  • Présenter au moins une des caractéristiques suivantes : 
    • déficience visuelle (partielle ou cécité)
    • maladie chronique invalidante 
    • handicap moteur

Il n’est pas nécessaire de posséder une reconnaissance administrative pour participer à l’enquête.

  • FORMULAIRE DE CONTACT

Pour participer à l’enquête, vous êtes invitée à remplir ce formulaire de contact. L’ensemble des conditions de réalisation de l’entretien y sont indiquées. Une fois le formulaire rempli, vous serez recontactée dans les semaines qui suivent.

Si vous avez des questions ou désirez plus d’informations, vous pouvez me contacter à cette adresse : mathea.boudinet@sciencespo.fr.

Présentation du carnet de recherche

Ce carnet de recherche accompagne le travail de recherche doctorale en sociologie sur les parcours professionnels des femmes handicapées au prisme de la réception de l’action publique, mené par Mathéa Boudinet. Le carnet rend compte des avancées de la recherche, présente des documents de vulgarisation liés aux résultats de celle-ci et propose des bibliographies liées à différents sujets ayant trait au handicap et à la sphère professionnelle.

La thèse fait également partie de l’étude « Handicap, genre et précarité », porté par Anne Revillard, dans le cadre de l’appel à projets de la Fondation internationale de recherche appliquée sur le handicap (FIRAH). Ce projet de recherche est effectué en partenariat avec des associations en lien avec le champ du handicap (Agefiph, APF France handicap, FDFA, Fibromyalgie France, apiDV et LADAPT). Il a pour but de permettre une meilleure connaissance des facteurs de précarisation professionnelle des femmes handicapées, et d’identifier des pistes d’amélioration de l’action publique à partir de l’expertise expérientielle des personnes.

Le projet de recherche est financé par Sciences Po en contrat doctoral, ainsi que par la FIRAH et l’Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées (Agefiph).

L’étude se base sur des entretiens biographiques réalisés avec des femmes et des hommes ayant un handicap moteur, une déficience visuelle ou une maladie chronique invalidante, et une exploitation statistique de l’enquête Emploi 2018 de l’INSEE.